Savoir se concentrer

Comment se concentrer, et le rester?

“Ah ! Pfouuuu, voilà encore un article à clic qui va nous apprendre à nous concentrer”

Oui alors j’admets : il y a plus original comme sujet. D’autant plus qu’on en trouve déjà des centaines sur la toile. Mais je vais tout de même partager mon point de vue sur la concentration car je suis moi aussi concerné par celui-ci et ce tous les jours qui passent, puis j’estime que c’est un primordial pour la qualité du travail rendu.

En ce qui me concerne, la concentration n’a jamais été mon fort. À l’élémentaire, déjà considéré comme dissipé et incapable de tenir en place. Mais ça ne m’a pas empêché de réussir tous mes examens, et du premier coup, Zbreh.

Aujourd’hui c’est différent, j’accorde une importance toute particulière à la qualité de ma concentration. Parce que c’est de là que tient toutes les fondations d’un travail sérieux et qualitatif.

Voici donc 10 astuces pour se concentrer efficacement et le rester 🙂

1. Environnement saint = travail serein

Je ne vais pas épiloguer sur ce point car tu l’as déjà deviné. On est d’accord que le milieu dans lequel tu te poses joue un rôle déterminant ? Oui, ce n’est pas un secret.

Mais c’est quoi un “milieu saint ” ? Genre faut que j’accroche un crucifix et tout ?

Alors non… non du tout. C’est un milieu qui est dépourvu de toutes distractions : visuelles et auditives. Parfois olfactives mais ça te regarde 🙂

Comment faire concrètement.

  • Un support propre, rangé et espacé. Il faut dans l’idéal avoir un endroit dédié au travail. Si ce n’est pas possible, ton support doit être propice à travailler confortablement.
  • Un ordinateur, ok mais : assure-toi d’avoir bloqué les pop-up ou notifications dérangeantes.
  • Une assise confortable. Si t’as mal au c** au bout de 5 minutes tu seras vite gonflé.e de continuer à travailler. Ton dos va se fatiguer et c’est ton humeur tout entière qui va en pâtir.
  • Pas de sons dérangeants. Sinon tu les compenses avec de la musique.

2. La musique

Tellement sous-cotées. Pourtant, depuis que j’ai pris cette habitude ma concentration est bien meilleure. Je dirais même que je suis plus rapide dans mes tâches et le rendu est parfois même meilleur.

Alors petite précision quand même, je ne parle pas musique conventionnelle qui sort de la radio ou d’une playlist Hardcore Métal Undercover. Je parle de musique cool, calme, Chill comme on aime dire au final…

Pour ça, voici une chaîne youtube. UNE SEULE car superbe :

https://www.youtube.com/c/LofiGirl

Clairement très propice au travail, limite en profondeur si certains connaissent. De toute façon les musiques “Lo Fi” sont de base parfaites pour travailler au calme.

Ce sont des vidéos qui durent un peu plus d’une heure généralement donc pas besoin de changer toutes les 3 minutes et de se déconcentrer.

3. Rituel

Cette astuce ne conviendra peut-être pas à tout le monde. Oui parce que certains d’entre nous ne sont pas à l’aise à l’idée de répéter toujours la même chose avant de commencer quelque chose.

Pourtant, exactement comme une “Morning routine”, cela peut aider à se mettre dans de bonnes conditions de travail. Par exemple :

  • Commencer par ranger son espace de travail (ça range aussi l’esprit).
  • Préparer tout le matériel dont on va avoir besoin (ça évite de se lever toutes les 10minutes).
  • Préparer une playlist.
  • Établir la liste des choses à faire pendant ce temps de travail (ToDoList).
  • Et c’est parti !

À toi d’établir un rituel qui te convient.

4. Diviser les sessions

On sera sûrement d’accord pour dire que trop de travail, tue le travail. C’est même parfois contre-productif de s’acharner bêtement.

Je ne parle uniquement que des sessions de travaux scolaires. Oui parce que travailler sur un sujet bien précis qui nous anime réellement ne demande pas de scinder le temps de travail. On peut rester concentré une demi-journée sans soucis ce qui est mon cas. Mais lorsqu’on étudie “scolaire”, on ne fait pas toujours ce qu’on aime. Il n’y a donc rien de pire que de se forcer.

Le mieux donc, c’est de se donner un temps de concentration (de vraie concentration), puis un temps de relâche. Un peu comme une séance de fitness, on va jongler entre effort et repos.

À toi de choisir quelle durée de travail et quelle durée de repos établir.

Cela me permet d’enchaîner sur le chronométrage ! On va voir qu’il y a d’autres techniques pour diviser les sessions.

5. Chronométrer, c’est savoir gérer

Déjà, ça rime. Mais c’est en plus bien vrai !

Voyons d’abord la technique Pomodoro.

Pour commencer, Pomodoro veut dire tomate en italien. C’est une technique de gestion du temps qui a été développée par Francesco Cirillo à la fin des années 1980. Cette méthode consiste à utiliser un minuteur permettant de respecter des périodes de 25 minutes. Pomodoro car lorsqu’il à testé sa technique il à utilisé un minuteur en forme de tomate. C’est resté.

Ça se passe comment ?

  1. Choisir une tâche à accomplir
  2. Régler le minuteur sur 25 minutes
  3. Travailler jusqu’à ce le Pomodoro sonne
  4. Faire une courte pause de 5 minutes
  5. Continuer et tous les 4 Pomodori (périodes en gros), faire une pause de 20- 30 minutes.

Aujourd’hui je ne pratique pas cette technique avec 25 minutes, mais une heure. Si c’est des cours, oui. Mais dans mes affaires je réussis sans mal à rester concentré une heure sans me distraire. Choisis ce qui te convient le mieux.

On en revient au coeur et à l’objectif de cette méthode.

Quand on se donne un temps pour réaliser quelque chose, on se pousse inconsciemment à finir ou donner le maximum dans ce temps donné. C’est un fait. Quand bien même tu n’as pas fini, tu vas te faire la réflexion de ne pas avoir travaillé de façon optimale. À l’inverse et avec l’entrainement, tu vas te féliciter d’avoir très bien avancé dans ce laps de temps.

Pourquoi est-ce si important ?

Plusieurs raisons :

  • Tu vois le temps passer. Tu n’es donc pas surpris.e en regardant l’heure que le temps est passé trop vite et que tu n’as pas fait grand-chose.
  • Un travail optimal. Comme on l’a dit, le fait de se limiter incite à faire les choses de manière structurée et organisée pour ne pas perdre de temps.
  • Tu es conscient de ce que tu accomplis. C’est vrai, depuis que je le fais j’ai bien plus conscience de tout ce que j’ai accompli, du moins je sais citer les activités que j’ai faites. Grâce justement à ma ToDoList et à ma gestion du temps. J’ai préparé chronologiquement ma journée et m’en souviens.

On se rend vite compte en réalité qu’une heure c’est à la fois peu et beaucoup de temps. Tout dépend de comment on a fait les choses dans ce même temps.

6. Une chose à la fois

Pour être tout à fait honnête, je suis encore à travailler là-dessus. Pourtant c’est d’une importance capitale.

Je vois venir les “eh moi je peux en faire 64 à la fois y’a aucuns soucis t’sais”. Tant mieux. Mais nous allons donc comparer les résultats.

Je suis convaincu qu’une tâche qui est entre coupée pour en faire d’autres perd de sa valeur et de sa qualité. C’est même prouvé. Cal NEWPORT dans son livre DEEP WORK en parle bien. Lorsqu’on est concentré sur un sujet mais qu’on vient l’interrompre pour regarder un mail ou un message, on perd le fil. On doit se remettre dedans et sans qu’on s’en rende compte c’est plusieurs minutes de perdues. Notre cerveau ne se met pas à jour comme la mise au point d’un appareil photo. Il lui faut du temps. Après peut-être que bien entraîné c’est possible, mais je préfère avoir une concentration optimale et non fractionnée.

On se lance dans une tâche, on ne s’arrête qu’au moment où la sonnerie du minuteur sonne ou lorsqu’on a fini. Ça vaut pour tout. Ça incite aussi à finir ce qu’on a commencé.

7. Le plus compliqué en premier

Nuuuuuuul, mais tellement important…

C’est une des choses que je trouve le plus compliqué de faire mais qui a pourtant un impact énorme sur notre état d’esprit.

Rapidement.

Tu sais que tu as une grosse tâche à faire et tu n’en a pas envie ? FAIS-LA en premier. Ne te pose pas de questions.

D’une part tu seras débarassé.e. C’est facile à dire, ça n’en est pas moins vrai. Si tu le reserve pour la fin, saches une chose. Ton cerveau, inconsciemment sait pertinemment qu’il va falloir le faire tôt ou tard. Donc tu n’es pas tranquille. Fais de l’espace dans ton esprit et libère-le de ce qui le dérange.

Tôt ou tard il faudra le faire. Pourquoi faire durer le supplice ? Met le vite derrière toi et on n’en parle plus.

8. La question des 9

J’adore cette méthode. Je la tire de l’entrepreneuse Whitney Wolfe.

Il s’agit de se poser une simple question :

Cela aura-t-il une importance dans neuf minutes, neuf heures, neuf jours, neuf semaines, neuf mois ou neuf ans ?

Si ça n’a pas d’importance pour les neuf minutes, heures ou jours il ne faut pas y prêter attention. Sinon lance-toi sans plus attendre. Tout dépend aussi évidemment de la durée que peut prendre une tâche. Mais l’idée est là.

Ça permet en fait de prioriser de manière stratégique et optimale les tâches à réaliser.

9. Compter les distractions

Rappelle-toi des moments de travail, les sessions. Eh bien durant ces sessions, garde à proximité un papier et un crayon. À chaque fois que tu seras distrait, fait un trait ou un point.

Le but étant de cerner et de conscientiser les moments où tu perds ta concentration. Avec l’entraînement, tu n’auras normalement plus de point !

10. Cumule les méthodes !

J’avoue je triche un peu… Mais pourtant je t’y incite vivement !

En ce qui me concerne, j’applique tous les jours et sans exceptions les points : 1,2,3,5,6,7. Le reste je ne l’applique soit que très rarement soit plus du tout.

J’espère en tout cas que cet article t’aura aidé à trouver des éléments utiles pour développer ta concentration. Et oui, ça se développe et j’y accorde une attention toute particulière. J’ai remarqué que les choses se font plus vite et bien mieux quand on est concentré. Alors j’y mets un point d’honneur et essaie de la développer tous les jours un peu plus.

Tu as sûrement toi aussi des méthodes bien à toi, je t’invite à les noter en commentaire pour en faire profiter le reste des membres !

N’hésite pas à nous suivre sur les réseaux et à m’écrire si tu as une question particulière je suis toujours ravi de discuter avec les membres de BlogaBases 🙂

Articles liés

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. C’est tres intéressant je connaissait pas du tout ses méthodes et je crois que ca peut bcp aider merci en tt cas